Découvrir la FIHOQ

La défense des intérêts économiques, sociaux et environnementaux de l'industrie

Défense des intérêts de l’industrie vis-à-vis des politiques, directives et programmes gouvernementaux

La FIHOQ réalise de nombreuses interventions aussi bien au niveau municipal, provincial que fédéral afin de faire valoir les positions de l’industrie de l’horticulture ornementale québécoise vis-à-vis des politiques, directives et programmes gouvernementaux.

Régulièrement, les différents paliers de gouvernement (fédéraux, provinciaux et municipaux) vont en consultation sur leurs orientations, politiques, programmes, codes, règlements, directives, etc.

En collaboration avec ses associations affiliées, la FIHOQ s’informe continuellement sur les différentes consultations actuelles et à venir et, après évaluation, décide de la pertinence à faire valoir ses positions.

Au niveau fédéral, elle le fait avec l’aide de l’Association canadienne de l’horticulture ornementale (ACHO). Elle collabore avec divers ministères tels Agriculture et Agroalimentaire Canada, et intervient également auprès d’organismes fédéraux, tels l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), dans divers dossiers de directives, de réglementation et de projets-pilotes reliés aux organismes nuisibles, aux fertilisants ou aux plantes envahissantes, ainsi qu’avec l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) dans le dossier d’homologation des pesticides.

Sur la scène provinciale, la FIHOQ collabore avec plusieurs ministères, dont le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries, et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT), etc.

La FIHOQ a participé à plusieurs commissions, notamment la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois, la Commission sur l’avant-projet de loi « Loi sur l’aménagement durable du territoire et l’urbanisme », la Commission sur le Livre vert pour une politique bioalimentaire et la Commission des transports et de l’environnement relativement au mandat d’initiative sur la situation des lacs au Québec en regard des cyanobactéries. Elle est actuellement impliquée en préconsultation avec le MDDEP concernant la révision du Code de gestion des pesticides.

La Fédération intervient aussi au niveau municipal, par exemple, par le dépôt d’un mémoire sur le projet de Plan métropolitain d’aménagement et de développement de la Communauté métropolitaine de Montréal (PMAD) et sa participation à l’Étude de mise en marché en milieu agricole des produits des installations de traitement des matières organiques sur le territoire du Grand Montréal. La FIHOQ a également collaboré au comité technique de mise en œuvre de la stratégie d’économie d’eau potable du MAMROT. Plusieurs municipalités consultent directement la FIHOQ lors de l’élaboration de leur politique verte.

Données complémentaires

Accueil » Découvrir la FIHOQ » La défense des intérêts économiques, sociaux et environnementaux de l'industrie » Défense des intérêts de l’industrie vis-à-vis des politiques, directives et programmes gouvernementaux