Les prix et reconnaissances de la FIHOQ

Prix de la Relève FIHOQ – La Coop fédérée

Gagnante Prix de la relève 2010

Stéphanie Couture, Serres St-Élie

Projet : Création de l’Académie St-Élie

Le projet de Stéphanie Couture était de créer, au sein de l’entreprise, une structure permettant de proposer aux clients des ateliers, des cours et des conférences en fleuristerie et jardinage. Un des objectifs était de créer une habitude d’achat pour les fleurs coupées et les articles de décoration auprès de la clientèle qui fréquentait déjà la jardinerie.

Ayant le statut d’employée, Stéphanie a eu à vendre ses idées, notamment en ce qui concerne les budgets et les investissements, dans la mise sur pied de l’Académie St-Élie. Dotée d’un leadership naturel, d’une grande motivation, de détermination et d’une bonne dose de dynamisme, elle a su transmettre à toute l’entreprise sa passion, ses connaissances et son goût pour les arrangements floraux dans des ateliers alliant fleuristerie et jardinage…, et développer l’Académie St-Élie.

Diplômée du Centre de formation professionnelle de Coaticook (CRIFA) en fleuristerie, Stéphanie se préoccupe de l’avenir des formations et des élèves qui pratiquent son métier. Elle s’implique auprès des élèves en organisant des visites guidées de l’entreprise où elle travaille, en leur offrant du support en apportant le témoignage de ses expériences, en faisant des démonstrations dans les cours, etc. Elle a d’ailleurs été choisie pour être la porte-parole en formation professionnelle pour le CRIFA de Coaticook.

Toujours à l’affût de nouvelles idées et tendances, Stéphanie Couture, grâce à sa persévérance et à la contribution qu’elle a apportée dans son entreprise, a démontré que la relève horticole est importante, quel que soit son statut au sein de l’entreprise.

Finalistes 2010

Patrick Garneau, Signé Garneau

Projet : Redéfinir le concept de « Boutique Jardin » au Québec

L’objectif du projet de Patrick Garneau était de créer un premier magasin à l’ambiance « extrémiste » qui serait le point de départ d’une chaîne de magasins. Grâce à ses idées novatrices et à son expérience, Patrick a développé un concept Paysage – Commercialisation novateur : la «Boutique Jardin» Signé Garneau!

Le concept de la « Boutique Jardin », ouverte à Trois Rivières en un temps record de trois mois (de la recherche du local à l’ouverture du magasin), mêle styles, décors et produits multiples afin d’offrir aux visiteurs une expérience de magasinage unique.

Patrick a été mis en contact avec l’horticulture ornementale dès son plus jeune âge. C’est devenu pour lui une passion, qui s’est traduite par une formation à l’ITA de Saint-Hyacinthe, et des engagements au sein de l’Association des paysagistes professionnels du Québec (APPQ), de la Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec (FIHOQ), et maintenant dans le monde coopératif de Groupex. Au cours des années, il a développé une grande facilité d’échange et de coopération avec ses confrères. De plus, Patrick attache beaucoup d’importance à sa formation d’entrepreneur. Il suivra prochainement une formation à la réputée École d’Entrepreneurship de Beauce.

Fort de ses nombreuses expériences, Patrick Garneau a su concevoir, organiser et motiver afin de réaliser son projet, démontrant ainsi qu’il est un des leaders de la relève horticole au Québec.

Emmanuelle Arès, Québec Vert – Médias Transcontinental

Projet : Renouveler le magazine professionnel Québec vert dans le cadre de son 40e anniversaire

Emmanuelle Arès avait comme projet de renouveler le magazine Québec Vert pour qu’il reflète encore mieux les enjeux de l’industrie. Elle voulait profiter de l’édition du 40e anniversaire pour faire un clin d’oeil à l’histoire et offrir aux lecteurs une projection vers les défis des prochaines années. Emportée par son énergie et son dynamisme, Emmanuelle a dépassé les tâches habituelles d’une rédactrice en chef dans une entreprise de calibre mondial. Elle a en effet développé un partenariat privilégié avec l’équipe du magazine Fleurs, Plantes, Jardins, et accordé une place prépondérante aux relations entre l’équipe rédactionnelle et l’équipe des ventes. Depuis, Emmanuelle cherche sans cesse à améliorer les relations avec les partenaires et à effectuer un rapprochement entre les lecteurs et les clients.

Diplômée en agronomie, Emmanuelle Arès conjugue, pour son plus grand plaisir, son enthousiasme pour la communication et sa formation technique. Elle est engagée dans la vie associative de l’industrie, notamment au sein du Comité d’orientation du club de la relève et du Comité de communication de la FIHOQ. Elle est aussi membre de l’Association des communicateurs et rédacteurs en agroalimentaire. Grâce à sa persévérance, son esprit d’équipe et son sens de l’entreprenariat, Emmanuelle Arès a su parachever son projet, prouvant ainsi qu’elle est une digne représentante de la relève horticole québécoise.

Accueil » Les prix et reconnaissances de la FIHOQ » Prix de la Relève FIHOQ – La Coop fédérée » Gagnante Prix de la relève 2010