Nouvelles

Nouvelles

Le rôle des plantes dans la future politique énergétique du Québec

Les végétaux, grâce à leurs effets sur la régulation de la température et à leur captation de CO2, doivent faire partie intégrante de la future politique énergétique du Québec.

C’est le message que la FIHOQ a transmis à la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec dans son mémoire présenté mercredi le 9 octobre dernier à Sherbrooke.

Afin de maximiser les impacts des végétaux sur l’efficacité énergétique et sur la fixation du CO2, les recommandations suivantes ont été transmises à la Commission :

  • Mettre en place une politique d’intégration des végétaux pour les édifices et les sites publics
  • Instaurer des objectifs de végétalisation pour les municipalités (sur la base du % de canopée)
  • Créer un programme favorisant l’utilisation des végétaux pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments existants

De plus, la FIHOQ a demandé la collaboration du Gouvernement afin de soutenir les utilisateurs de serres (producteurs en serre, producteurs en pépinière, jardineries, etc.) dans l’amélioration de leur efficacité énergétique.

Consultez le mémoire de la FIHOQ intitulé Favoriser l'utilisation des végétaux pour améliorer l'efficacité énergétique et réduire les émissions de CO2 (pdf) pour connaître tous les détails.

Informations complémentaires : Communiquez avec Guillaume Grégoire de la FIHOQ au guillaume.gregoire@fihoq.qc.ca.

Retour à la liste des nouvelles