Professionnel

Environnement

Matières fertilisantes: bonnes pratiques de gestion en milieu urbain

Utiliser le bon engrais au bon moment et à la bonne quantité est important.

Les impacts environnementaux de la fertilisation lors de l’entretien des pelouses en milieu urbain sont parfois remis en question. C’est particulièrement le cas depuis que certaines personnes ont identifié les engrais comme un des facteurs responsables de la prolifération des algues bleues observée dans certains lacs du Québec.

Paradoxalement, à cause de leur morphologie particulière, les graminées à gazon sont très efficaces pour absorber les éléments minéraux qui sont présents dans l’environnement, qu’ils proviennent des processus naturels de décomposition ou d’un apport provenant d’une matière fertilisante.

La FIHOQ a donc commandé une revue de littérature qui fait le point sur le sujet. Elle en a tiré une position claire sur l’utilisation du phosphore dans les engrais pour pelouse: Pas d’engrais avec phosphore pour les pelouses établies.

La Fédération a également participé financièrement à un projet de recherche visant à mesurer les pertes en éléments nutritifs par lessivage et ruissellement provenant de différentes régies de fertilisation de la pelouse. Réalisé par l’Université Laval, ce projet démontre que, dans les conditions de l'étude, la fertilisation de la pelouse cause peu de risques pour la contamination des cours d’eau, et permet même de diminuer les pertes en phosphore par ruissellement par rapport à une pelouse non fertilisée. Consultez le rapport final du projet pour obtenir plus de détails.

De plus, afin d’utiliser le bon engrais au bon moment et à la bonne quantité, la FIHOQ, en collaboration avec l’APGQ, a mis à la disposition des professionnels et des jardiniers son calculateur de fertilisant (site). Enfin, un dépliant destiné au grand public qui explique les bonnes pratiques de fertilisation de la pelouse durable a été publié.

Ce document a été réalisé grâce à la collaboration de la FIHOQ et de l’Association des producteurs de gazon du Québec (APGQ), avec l’appui financier du MAPAQ.

Les bénéfices pour votre entreprise

  • Apporte une vision scientifique et non émotive dans le débat sur l’utilisation des fertilisants.
  • Facilite le calcul des quantités grâce au calculateur de fertilisant (site).
  • Diffuse une information scientifique sur les pratiques de fertilisation.

Données complémentaires

Accueil » Professionnel » Environnement » Matières fertilisantes: bonnes pratiques de gestion en milieu urbain