Professionnel

Environnement

Plantes envahissantes: bonnes pratiques de gestion et de contrôle

Gérer et contrôler les plantes envahissantes est un dossier auquel la FIHOQ accorde beaucoup d’importance.

Pour la FIHOQ, l’envahissement des écosystèmes par des végétaux étrangers, notamment quand ils sont fragiles, représente un véritable problème. La Fédération est aussi consciente que, par le passé, les plantes d’origine horticole ont été une source d’introduction d’espèces végétales envahissantes.

Malgré cela, la FIHOQ regrette que certaines plantes soient étiquetées « envahissantes » sans qu’une véritable recherche et des critères précis aient été appliqués. C’est pourquoi elle répond régulièrement aux demandes de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), et notamment lorsque cette dernière a mis de l’avant la Politique et le projet-pilote sur les plantes envahissantes et les Analyses des risques phytosanitaires associés aux plantes. La FIHOQ a alors déposé des Commentaires concernant la Politique et le projet-pilote sur les plantes envahissantes et les Analyses des risques phytosanitaires associés aux plantes émises par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (pdf) considérés comme fort constructifs.

Conseil québécois sur les espèces exotiques envahissantes (CQEEE)

La FIHOQ a marqué son intérêt pour participer activement au tout nouveau conseil qui a pour but de favoriser la concertation entre les différents organismes qui se préoccupent des espèces envahissantes et de faire le lien entre la recherche, les programmes de prévention et les campagnes d’éradication.

La FIHOQ gère aussi deux autres dossiers sur les plantes envahissantes.

Les bénéfices pour votre entreprise

  • Éviter une législation trop draconienne, notamment celle qui concerne l’importation de nouveaux cultivars de plantes qui pourraient servir à des fins environnementales.

Données complémentaires

Accueil » Professionnel » Environnement » Plantes envahissantes: bonnes pratiques de gestion et de contrôle